a

Un centre axé sur le bien-être qui donne accès à une pratique encadrée du yoga.

Derniers articles

Yoga Dandelion > Motivation  > Je ne peux pas faire ça moi du yoga!

Je ne peux pas faire ça moi du yoga!

«Je ne peux pas faire ça moi du yoga, je suis tellement pas souple!» Voici une des phrases que j’entends le plus souvent lorsque je dis aux personnes que je rencontre que je suis professeure de yoga. Même si le yoga est de plus en plus présent en occident, il n’en demeure pas moins qu’il est méconnu de la plupart des gens. D’anciennes images de maîtres bouddhistes méditant dans leur Kesa (habit) pendant des heures en faisant des ÔMMMM ou de filles faisant preuve d’une flexibilité parfois inatteignable pour la majorité des Occidentaux font partie des idées préconçues qu’ont la majorité des néophytes face au yoga. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre de l’avant quelques mythes que nous avons face au yoga actuel et de vous donner l’heure juste.

1. «Je ne peux pas faire ça moi du yoga, je suis tellement pas souple!»
L’une des difficultés que nous rencontrons dans le monde d’aujourd’hui c’est le bombardement, par les médiaux sociaux, d’images de yogis de partout dans le monde qui, dans notre représentation, deviennent «l’idéal à atteindre». Face à cela, la marge entre «j’ai de la difficulté à faire une flexion avant» et faire la split semble immense et nous inhibe. Mais savez-vous quoi?! Je ne fais pas la split et je connais très peu de profs qui la font parfaitement. He oui! Le yoga regroupe plusieurs aspects dont celui le plus visible, les asanas ou postures. Peu importe le niveau ou vous êtes actuellement, que vous touchiez vos pieds ou non en flexion avant, cela importe peu. La pratique des asanas vous permettra peu à peu de retrouver mobilité et flexibilité. Mais savez-vous quoi? En yoga le résultat n’est pas le plus important, contrairement à notre pensée d’Occidentaux modernes. He non! En yoga, les asanas sont avant tout une façon de développer une conscience de son corps et de mieux faire circuler le sang, l’oxygène et l’énergie qui s’y trouve. Alors que vous touchiez à vos pieds ou non, si vous êtes bien guidé dans ladite flexion avant et que votre prof vous aide à avoir le bon alignement dans la posture, vous y gagnerez tout autant.
2. «Oublies ça c’est ben trop calme pour moi du yoga, je tiendrai pas en place!»
À cela je réponds «c’est exactement pourquoi il faut que tu fasses du yoga!». Au-delà des asanas, le yoga vise à développer une capacité de concentration afin d’être davantage «ici et maintenant». Cette capacité de concentration vous amène peu à peu à vivre davantage le moment présent et à vous distancer de pensées ou d’émotions envahissantes. Contrairement à la croyance que nous entretenons, la concentration est une capacité qui se développe à force de la travailler. Si vous désirez développer la force de certains muscles, vous les entrainerez, la concentration c’est le même principe. Est-ce qu’après une semaine de yoga vous aurez une capacité incroyable d’être «ici maintenant» dès que vous le souhaitez?! Malheureusement non. Cependant, au fil des cours, vous ressentirez le bien-être que l’instant présent vous procure et réaliserez que vous avez laissé de côté votre liste d’épicerie pendant un instant. Si cela vous intimide, choisissez un cours plus actif pour débuter (ex : hatha yoga). Vous vivrez des moments de calme entremêlés d’asanas ce qui vous permettra de travailler l’attention lors de moments de détente, mais également dans l’action.

3. «Le yoga c’est pour les filles»
Ha les gars, si vous saviez! J’ai eu l’occasion d’accompagner des équipes sportives dans lesquelles se trouvait une majorité de gars et à chaque fois je vis la même aventure. Vous êtes les plus sceptiques avant le cours et ensuite vous êtes surpris par l’effort demandé et les bienfaits que cela vous apporte… et vous revenez! Je vous mets au défi! Ce qui est important de savoir les gars, c’est qu’il existe plusieurs types de yoga dont certains sont très actifs. Si vous ne souhaitez pas vivre un cours doux et relaxant, vous pouvez également faire du Vinyasa ou du Power yoga. Vous y trouverez l’équilibre parfait entre travail physique, développement de la souplesse et développement de la concentration. De plus, si vous pratiquez un sport, le yoga vous permettra de renforcer vos stabilisateurs, travailler l’alignement de votre corps ainsi que l’équilibre de celui-ci. Cela préviendra les blessures et assurera une meilleure santé à vos muscles, vos articulations et votre mental!

4. «Moi les affaires spirituelles et les gurus non-merci»
À cela je vous réponds «parfait! On est d’accord.». Un professeur de yoga ne devrait pas être un Guru. Un professeur de yoga se veut une personne qui t’accompagne «ici maintenant» à développer un bon alignement dans tes postures, à développer une meilleure concentration et à être davantage en harmonie avec la personne que tu es lorsque tu es en yoga. Cependant, un professeur de yoga n’est pas un psychothérapeute ou un coach de vie. Sa vérité n’est pas nécessairement la tienne et son but ne devrait pas être de t’y convertir. Un professeur de yoga connait ses limites et demeure dans l’enseignement du yoga (asana, philosophie et méditation). Si votre professeur a d’autres formations pertinentes et certifiées (ex : kinésithérapeute, physiothérapeute, psychoéducatrice…), il peut également mettre ce chapeau dans les circonstances appropriées et toujours avec votre consentement. En ce qui a trait au côté spirituel de la chose, il importe avant tout de vous connaitre et de savoir ce que vous venez chercher dans votre cours de yoga. Certains cours sont plus axés sur la philosophie du yoga et la méditation, d’autres sont davantage centrés sur les asanas et l’aspect physique du yoga. Prenez le temps de demander à l’accueil du centre le cours qui vous convient le plus et soyez assurez que nous vous guiderons pour que vous y trouviez chaussure à votre pied.
Bonne pratique!

Chrystelle

Chrystelle St-Pierre

Professeur de yoga vinyasa, power yoga et D-Stress.